Rapport de l'Assemblée nationale sur la politique des pouvoirs publics dans le domaine de l'éducation et de la formation artistiques - Juin 2005

Publié le par Théâtre Passion

RAPPORT D'INFORMATION

DÉPOSÉ

en application de l'article 145 du Règlement

PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES CULTURELLES,

FAMILIALES ET SOCIALES

sur

la politique des pouvoirs publics dans le domaine de l'éducation
et de la formation artistiques

ET PRÉSENTÉ

PAR Mme Muriel Marland-Militello, Députée.

Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 29 juin 2005

___

INTRODUCTION 7

INTRODUCTION 9

I.- LA PLACE INCERTAINE DES ARTS AU SEIN DE L'ÉCOLE 13

A. UN INTÉRÊT RECONNU PAR DE NOMBREUX PÉDAGOGUES ET DES EXPÉRIENCES VARIÉES ET ANCIENNES 15

1. L'éducation artistique a un intérêt intrinsèque : construction de la personnalité et diffusion de valeurs essentielles 15

2. L'éducation artistique a un effet pédagogique très positif confirmé par des expériences anciennes et variées 15

B. LA RECONNAISSANCE OFFICIELLE D'UNE NÉCESSAIRE DÉMOCRATISATION DE L'ÉDUCATION ARTISTIQUE CONTREDITE PAR UNE PRATIQUE FLUCTUANTE 20

1. Les projets et les discours officiels sont nombreux 20

a) Le grand intérêt de la loi du 6 janvier 1988 relative aux enseignements artistiques 20

b) Le plan de développement des arts et de la culture à l'école de Mme  Catherine Tasca et M. Jack Lang 20

c) Le plan de relance de l'éducation artistique et culturelle de MM. François Fillon et Renaud  Donnedieu de Vabres 22

2. Mais les pouvoirs publics remettent régulièrement en cause les projets d'éducation artistique précédemment lancés 23

a) Une application lacunaire de la loi du 6 janvier 1988 24

b) Une remise en cause périodique de l'éducation artistique 25

C. D'OÙ UNE INÉGALITÉ PERSISTANTE SUR LE TERRITOIRE 27

II.- LA FORMATION ARTISTIQUE : UN PRÉALABLE INDISPENSABLE À UNE ÉDUCATION ARTISTIQUE DE QUALITÉ 31

A. LA FORMATION ARTISTIQUE DES ENSEIGNANTS DU PREMIER ET DU SECOND DEGRÉS EST AUJOURD'HUI DÉFAILLANTE 31

1. Une formation initiale qui néglige la formation artistique 32

a) La formation des enseignants de musique et d'arts plastiques 34

b) La formation initiale des autres enseignants 34

2. Une formation artistique continue qui est encore insuffisante 42

a) Les difficultés de la formation artistique continue des professeurs 43

b) Des expériences intéressantes à généraliser 45

B. LA QUESTION DE LA FORMATION DES CADRES DE L'ÉDUCATION NATIONALE EST POSÉE 46

III.- LE DÉVELOPPEMENT D'UNE ÉDUCATION ARTISTIQUE DE MEILLEURE QUALITÉ 49

A. STRUCTURER L'ÉDUCATION ARTISTIQUE AUTOUR DES ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES 49

1. Quelles disciplines étudier dans le cadre des enseignements artistiques obligatoires ? 50

2. Selon quelle pédagogie ? 50

3. Sur quelle durée et selon quelles modalités et périodicité ? 52

a) Sur quelle durée ? 52

b) Selon quelles modalités et périodicité ? 54

B. S'INSPIRER DES PROJETS REMARQUABLES QUI FLEURISSENT DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES 55

a) L'exemple breton  56

b) L'exemple alsacien  58

c) La région Provence-Alpes-Côte d'Azur 60

d) La ville de Paris 63

C. MIEUX COORDONNER LES DISPOSITIFS D'ÉDUCATION ARTISTIQUE 66

1. Favoriser le décloisonnement institutionnel 66

2. Mieux coordonner éducation et enseignements artistiques 67

3. Harmoniser les dispositifs et moyens nationaux et locaux en faveur de l'éducation artistique 69

a) Améliorer la coordination et le dialogue de proximité 70

b) Privilégier la contractualisation et la mutualisation des moyens sur des périmètres cohérents 72

c) Poser la question des locaux adaptés 73

D. MIEUX ASSOCIER LES ARTISTES ET LES INSTITUTIONS CULTURELLES DE PROXIMITÉ 74

1. Bien distinguer le travail pédagogique de l'enseignant de la présence de l'artiste ou de l'intervenant extérieur 75

2. Développer et pérenniser les collaborations 77

a) La question de la durée de l'intervention artistique 77

b) L'intérêt de la mise à disposition d'enseignants dans les structures culturelles 78

c) Le nécessaire développement des structures éducatives des institutions culturelles 80

d) L'importance d'objectifs clairs d'action éducative dans les institutions culturelles 82

e) Le développement de l'aide au montage de projets 82

3. Favoriser le développement des pratiques amateures dans et hors de l'école 84

E. QUELS MOYENS FINANCIERS NATIONAUX POUR L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ? 89

1. Le budget actuellement consacré par le ministère de l'éducation nationale 89

a) Les crédits affectés aux enseignements artistiques 89

Source : ministère de l'éducation nationale. 89

b) Les crédits affectés à l'éducation artistique 90

2. Le budget actuellement consacré par le ministère de la culture 91

3. La mise en œuvre de la loi organique relative aux lois de finances : une chance pour l'éducation artistique ? 93

TRAVAUX DE LA COMMISSION 97

ANNEXES : 1RE PARTIE 101

ANNEXE 1 : COMPOSITION DE LA MISSION 105

ANNEXE 2 : SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS 107

ANNEXE 3 : LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES À L'ASSEMBLÉE NATIONALE 113

ANNEXE 4 :LISTE DES PERSONNES RENCONTRÉES LORS DES DÉPLACEMENTS 117

ANNEXES : 2EME PARTIE : 127

ANNEXE 5 : COMPTE RENDUS DES AUDITIONS 127

ANNEXE 6 : BIBLIOGRAPHIE 315

ANNEXE 7 : TEXTES EN VIGUEUR 317

ANNEXE 8 : LISTE DES PÔLES DE RESSOURCES 321

ANNEXE 9 : LISTE DES PROGRAMMES ET ACTIONS FINANÇANT L'ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE AU SEIN DU BUDGET DU MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE 323

ANNEXE 10 : EXEMPLES LOCAUX 327

http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-info/i2424.asp

Commenter cet article